Klenzepark

arbre

 

Le Klenzepark est avec ses 20 hectares le plus grand d’Ingolstadt fut amenagé en 1992 pour le « Landesgartenshau ». Cet évènement est une exposition florale organisée chaque année dans une ville de Bavière dfférente.

Il reste de cette exposition un jardin de roses (il est encore un peu tot pour elles), et de nombreux parterres de fleurs extrèmement soignés.

Ingolstadt acceuillera à nouveau cette « exposition » en 2020, et de nombres arbres ont d’ailleurs déjà étés plantés pour l’occasion.fleursmoreAvant 1990, le parc d’aujourd’hui était en jachère ou utilisé comme un espace industriel et d’entrepôt. Cet espace libre et les fortifications historiques conservées sur la rive sud du Danube en face de la vieille ville furent donc récupérés au cours de la Landesgartenschau 1992 pour créer l’anneau de verdure qui entoure à présent la vieille ville.

La conception du parc Landesgartenschau 1992 fut confiée à Florian Brand, architecte et à Peter Leitzmann, architecte paysagiste. Un pont piétonnier fut construit pour permettre un passage vers la vieille ville à quelques metres de là.fleurs3
parc

lapin

 

Le nom du parc vient de Leo von Klenze qui est l’architecte des anciens batiments militaires encore présents dans le parc. Ceux-ci ont étaient reconvertis en musées et en salles d’exposition.

Beaucoup de lapins peu farouches se promènent librement dans le parc, souvent trés proches de chiens qui n’en sont nullement perturbés.fleursall

 

PrintEmailShare

Bavaria filmstadt

Profitant du soleil radieux, nous nous sommes rendus au sud de Munich. Aprés un pique-nique au bord de l’Isar, nous avons visité les studios de la Bavaria Filmstadt.

isar

Ce studio, créé en 1919 et toujours en activité aujourd’hui est un des plus grands complexes de cinéma d’Europe. Ce vaste site de 350 000 m² réunit des rues et des villas de tournage, une douzaine de studios, une réserve de costumes et de meubles ainsi que d’innombrables décors de productions télévisées et cinématographiques bien connues. La plupart des séries télévisées allemandes sont tournées là, mais aussi des films internationaux comme Asterix et Obelix.

falcorDes visites de 90 minutes sont proposées sur le site des studios. Au cours d’un circuit traversant de véritables décors de tournage, nous avons eu accès aux décors de nombreux films et à une foule de détails sur la création d’une superproduction. Nous avons par exemple pu utiliser une reproduction complète d’un studio météo ou nous faire poursuivre par un dragon (sur fond vert, je vous rassure).

Le clou du spectacle fut pour moi (et les 4 américaines qui nous accompagnaient dans le tour en anglais que nous avions choisi) fut de pouvoir faire un tour sur Falcor. Oui, le gentil dragon de « L’histoire sans fin » est resté dormir dans les studios de la Bavaria Filmsadt ou il est né, et on peut monter sur son dos! Je n’aurais meme pas osé en réver tant cela me paraissait improbable, et j’en garde des étoiles dans les yeux.

histoire

Nous avons aussi pu rentrer dans une reproduction de sous-marin allemand de la seconde guerre mondiale, qui a servie de décor pour le film « le Bateau » (Das Boot en allemand). Nous avons aussi pu voir les dférentes maquettes qui ont servi pour le film. Ce film que nous avons vu pour l’occasion est vraiment trés bien fait, avec des acteurs excellents et une ambiance trés clostrophobique. Il est basé sur un livre écrit par un survivant, et est anti-guerre.

boot

PrintEmailShare

Printemps

Quelques photos prise cette semaine en me baladant autourde la maison. Malheureusement, le beau temps n’a pas duré jusqu’à ce week-end, qui fut gris et pluvieux.

fleurs1oiseaufleurs2

PrintEmailShare

Civic!

Et voila, elle est là! Nous y pensions depuis longtemps déjà, nous l’avons récupérée aujourd’hui: nous avons achete une nouvelle voiture, et nous espérons la garder de longues années celle là!

civic civic2

C’est donc une magnifique Honda Civic bleue qui a conquis nos coeurs. Il faut dire que la trés vieille Civic qui fut notre première voiture nous avait déjà convaincus.

PrintEmailShare

Le chateau d’Hellbrunn et ses fontaines

Lors de notre dernier jour à Salzburg, nous avons repris la voiture pour aller visiter le chateau d’Hellbrunn qui se situe à quelques kilometres de la ville. Ce chateau fut la résidence d’été du Prince-évêque de Salzburg, Marcus Sittucs. En effet, Salzburg fut longtemps une ville indépendante sous l’égide de l’église.chateauCette ancienne résidence d’été fut édifiée de 1613 à 1616  dans le goût des villas italiennes de Vénétie. Elle n’était jamais habitée, il n’était d’ailleurs meme pas prévu de pouvoir y passer la nuit. Le Prince et ses hotes venaient simplement se détendre pendant les trop chaudes journées d’été.fontaines2Marcus Sittcus a porté une attention particulière à ses jardins, utilisant l’eau pour impressioner et surprendre ses invités. On y trouve de nombreuses fontaines, mais aussi des automates activés grace à l’eau, ainsi que plusieurs jets d’eau inattendus, raffraichssant le visiteur quand il s’y attend le moins.tablechapeauLes automates animés à la seule force de l’eau témoignent quant à eux de l’ingénierie de l’époque : 200 personnages assemblés à la main peuplent le théâtre d’automates et reproduisent la vie d’une petite ville de l’époque baroque en maniant outils et instruments de musique.villefontainesA l’intérieur du chateau, les salles sont richement décorées, autour des thèmes de la fete et des animaux extraordinaires. En effet, à l’époque on croyait à l’existence de nombreux animaux imaginaires que l’on représentait souvent.mursLa plus belle piece est une licorne empaillée assez incroyable. C’est une expérience que d’etre dans la meme piece qu’une licorne!licorne

PrintEmailShare

Paques à Salzburg

Joyeuse Paques à tous!

Nous avons profité de notre week-end de Paques pour aller passer quelques jours en Autriche, ou le vendredi de Paques n’st epas férié, contrairement à l’Allemagne. Nous avons porté notre dévolu sur Salzburg, petite ville à la frontière allemande connue pour sa forteresse qui surplombe la ville et l’enfant prodige de la ville, Mozart. salzburgNous avions un peu peur de l’attente aux frontières, mais finalement, il n’y avait aucun controle en entrant en Autriche, et assez peu d’attente dans l’autre sens. fontaineLa Salzach divise le centre ville en deux parties. À l’est, la colline des Capucins (Kapuzinerberg) domine le palais et les jardins Mirabell. L’ensemble a été construit par le prince-archevêque Wolf Dietrich en l’honneur de sa maîtresse Salomé.jardincatacombesDu côté ouest, entre la rivière Salzach et la colline Mönchsberg, se trouve la vieille ville qui est particulièrement intéressante, car elle a su préserver son caractère gothique flamboyant et baroque. Salzbourg est parfois surnommée « la ville aux cent églises ». Parmi les plus célèbres, on trouve l’abbaye bénédictine Saint-Pierre (fondée en 696 par l’évêque de Worms, saint Rupert, patron de la ville). Elle est bordée par le cimetière St Petersfriedhof, lui-même surplombé par des catacombes. En effet, les premiers chrétiens ont creusé des catacombes dans la falaise à pic qui surplombe le centre-ville, ce qui permet de monter aux catacombes, une fois n’est pas coutume.

Moi qui ai un faible pour les enseignes en fer forgé, je me suis régalée dans les petites rues du centre. Toutes les enseignes se sont pliées à cette belle habitude, Mac Donald et Zara inclus!enseignes

PrintEmailShare