Montreal

Aprés Toronto, nous sommes partis vers Montreal. Nous avions prévu de faire les 500km d’autoroute qui les séparent dans la journée, mais nous avons finalement rendu le trajet un peu moins monotone (les 4 voies limitées à 100km/h, c’est vite ennuyeux) en passant un certain temps sur les petites routes parallèles qui nous ont permis d’avoir un apercu de la région des milles-iles.

montroyal

Montreal ne nous a pas particulièrement plu, trop de travaux et de touristes. Par contre les parcs nous ont enchantés, aussi bien celui du mont-Royal (photos ci-dessus) que celui sur les iles du Saint-Laurent (photos ci-dessous). Nous avons aussi mangé de la fameuse poutine, qui se résume quand meme à des frites avec une sauce indéfinie et du fromage fondu…

iles

Le clou de notre visite fut sans aucun doute la cathédrale Notre Dame. Remplacant une première église de 1672, l’église actuelle fut construite de 1824 à 1829.

dame1

Cette église de style néogothique en pierre grise de Montréal est lacréation de l’architecte new-yorkais James O’Donnell. Les deux tours nommées Persévérance et Tempérance, dessinées par l’architecte John Ostell, furent ajoutées entre 1841 et 1843.Entre 1870 et 1900, la décoration intérieure de l’église est totalement refaite. Inspirée par le style et le symbolisme de la Sainte-Chapelle à Paris, la décoration polychromique n’a gardé du décor original que les piliers fasciculés en bois et les plafonds imitant des voûtes d’ogives.

dame2

Une large fenêtre qui occupait à l’origine la majeure partie du chevet – une East window d’inspiration britannique, peu appréciée des Montréalais qui la trouvaient trop aveuglante – est condamnée et remplacée par un grand retable très élaboré et des puits de lumière percés au sommet du chœur et de la nef.

dame

Pour souligner les fêtes du centenaire de Notre-Dame en 1929, le curé Olivier Maurault amasse les fonds nécessaires pour la réalisation de nouveaux vitraux de la basilique évoquant la vie religieuse et sociale du temps de Ville-Marie. L’artiste québécois Jean-Baptiste Lagacé en dessinera les cartons et ils seront réalisés à l’atelier de Francis Chigot à Limoges, en France.

vitrail

Accolée à l’église se trouve la chapelle Notre-Dame du Sacré-Cœur. Inaugurée le 8 décembre 1891, jour de la fête de la Vierge, elle affichait un style néo-gothique riche en motifs sculptés. Depuis sa reconstruction réalisée de 1979 à 1982 après un grave incendie, une voûte en treillis d’acier triangulé et lambrissé de bois, moderne et d’une grande simplicité, semble flotter au-dessus de la nef tout en étant symboliquement appuyée sur les colonnettes du XIXe siècle, sans les toucher. La lumière entre de chaque côté de la voûte et remplit l’espace entre le décor gothique reconstitué et l’enveloppe moderne.

chapelle

L’autre moment fort fut la visite du jardin botanique qui accueille chaque automne une exposition de lanternes chinoise vraiment féérique. Le seul soucis était que nous étions véritablement collés les uns aux autres,la largeur des allées n’étantpas vraiment adapté au nombre de visiteurs!

lanternes2lanternes

Share

1 comment for “Montreal

  1. 09/11/2016 at 13:57

    J’aime beaucoup cet article qui montre Montréal sous un jour moins touristique !
    J’ai le même point de vue que vous sur la ville et j’aime beaucoup vos photos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *